Jokosun Image de presentation
Auteur : Thomas PEDOT
Publiée : 24 juin 2023
Mise à jour : 27 févr. 2024

Situation économique au Sénégal en 2023

💡
Focus :
  • La situation économique du Sénégal a été affectée par les conditions économiques mondiales, la dette publique et les coûts d'emprunt.
  • La croissance économique prévue en 2023 est positive, mais le conflit en Ukraine pourrait affecter les prix des denrées alimentaires de base au Sénégal.
  • Pour répondre aux besoins des groupes vulnérables en matière de développement national, les politiques doivent se concentrer sur la quantification de la vulnérabilité à la pauvreté et la mise en œuvre de stratégies d'intervention dans quatre domaines clés.

En 2022, le taux de croissance économique du Sénégal était de 4,2% en raison d'une baisse des investissements privés et des exportations et d'une contraction de la production industrielle.

La dette publique du Sénégal a atteint 76,6% du PIB du pays, ce qui représente une accélération par rapport aux années précédentes en raison des mesures d'atténuation des chocs et des emprunts supplémentaires des entreprises publiques pour financer les investissements dans les secteurs pétrolier et gazier. C’est au dessus du seuil de l’UEMOA fixé à 70%.

Aperçu de la situation économique au Sénégal

Le Sénégal reçoit 2,74 milliards de dollars pour investir massivement dans les énergies renouvelables. Cela démontre son engagement envers la transition énergétique. Cette initiative vise à réduire la dépendance aux énergies fossiles, à promouvoir la durabilité environnementale et à créer de nouvelles opportunités économiques dans le pays.

Au Sénégal, le développement de l'économie nationale repose fortement sur les besoins et le soutien des groupes vulnérables. La situation économique est une interaction complexe de plusieurs facteurs, notamment les politiques gouvernementales, les fluctuations du marché extérieur et les pratiques commerciales locales. En outre, le pays a fait des progrès significatifs ces dernières années en termes de réduction de la pauvreté, de développement des infrastructures et de croissance du secteur privé.

Malgré ces améliorations, il existe toujours un écart important entre les riches et les pauvres, et il est essentiel que les décideurs s'attaquent à ce problème pour assurer une croissance durable. Une étude récente de la Banque africaine de développement suggère que l'investissement dans la création d'emplois, l'éducation et la santé sera crucial pour soutenir la santé économique à long terme du pays .

Facteurs affectant la croissance économique au Sénégal

Lorsque nous analysons la croissance économique du Sénégal, il est important de considérer divers facteurs qui ont un impact sur le développement du pays. Dans cette section, j'explorerai l'impact des conditions économiques mondiales, l'augmentation de la dette publique et la hausse des coûts d'emprunt . Chacun de ces facteurs joue un rôle crucial dans la formation du paysage économique du pays. En comprenant comment ces facteurs affectent l'économie du Sénégal, nous pouvons mieux comprendre les défis auxquels est confronté le développement du pays et la meilleure façon de les relever.

Source : La Banque mondiale.

Impact des conditions économiques mondiales

La croissance économique du Sénégal est affectée par l'impact des conditions économiques mondiales. La dépendance croissante du pays à l'égard du financement extérieur, combinée à sa forte exposition à l'économie mondiale, le rend sensible aux changements économiques dans d'autres pays. En raison de cette situation, les chocs financiers et les développements mondiaux peuvent rapidement se répercuter sur l'économie sénégalaise.

L'augmentation de la dette publique est l'une des façons dont les conditions mondiales affectent le pays . Étant donné que les prêteurs étrangers ne sont pas sûrs de la capacité du Sénégal à rembourser ses dettes en période de ralentissement, ils peuvent augmenter les coûts d'emprunt, ce qui érode la confiance des investisseurs et entrave davantage les opportunités de croissance potentielles.

Malgré ces défis, des indicateurs de développement positifs tels que la croissance des exportations et l'attraction des investissements continuent de stimuler les progrès. En outre, les décideurs mettent en œuvre des stratégies globales qui répondent aux besoins des groupes vulnérables pour le développement national.

Pour contrer les impacts négatifs des conditions économiques mondiales et soutenir les efforts de développement national, le Sénégal a mis en œuvre des interventions sur quatre axes :

  1. Valoriser le capital humain
  2. Fournir des mesures de protection sociale aux personnes vivant dans la pauvreté ou risquant de tomber dans la pauvreté
  3. Amélioration de l'infrastructure physique
  4. Promouvoir la croissance des entreprises dans les industries où des avantages concurrentiels ont été identifiés

On dirait que la facture de carte de crédit du Sénégal commence à les rattraper.

Augmentation de la dette publique

La croissance économique du Sénégal a été entravée par l'augmentation de son niveau d'endettement . Cette augmentation de la dette publique résulte des emprunts du gouvernement pour financer des projets d'immobilisations, des programmes de développement social et répondre aux urgences. La baisse de la génération de revenus, la mauvaise administration et la corruption ont également contribué à cette situation. Des taux d'intérêt plus élevés et les effets négatifs de l'inflation pourraient entraîner un processus de remboursement difficile, augmentant le risque de défaut .

En plus d'adopter des politiques budgétaires efficaces visant à réduire son niveau d'endettement, le Sénégal devrait tirer parti de la technologie et de nouvelles opportunités telles que la numérisation des systèmes de paiement grâce aux progrès technologiques .

La peur de manquer ces opportunités potentielles devrait inciter tous les secteurs de la société sénégalaise à œuvrer pour trouver des moyens de résoudre les problèmes liés à l'augmentation des niveaux d'endettement public et de trouver des moyens de développement économique malgré les situations actuelles.

Alors que les coûts d'emprunt augmentent au Sénégal, c'est comme obtenir un prêt d'un ami qui demande soudainement des intérêts et des frais de retard.

Hausse des coûts d'emprunt

Avec la hausse des taux d'intérêt, les coûts d'emprunt ont augmenté, mettant à rude épreuve le secteur financier et laissant moins de fonds pour l'investissement. Ce perturbateur économique a eu un impact négatif sur l'économie du Sénégal et a alourdi son endettement.

De plus, la hausse des coûts d'emprunt est une des principales raisons des difficultés du Sénégal à obtenir des financements pour investir dans divers secteurs tels que l'éducation et la santé. À son tour, cela peut entraîner un ralentissement de la croissance économique et entraver les progrès vers les objectifs de développement durable.

Impact des efforts de mobilisation des revenus des hydrocarbures sur le déficit budgétaire du Sénégal

Les efforts de mobilisation des revenus des hydrocarbures devraient contribuer à réduire le déficit budgétaire du Sénégal à 3% de son PIB d'ici 2025.

Par exemple, un projet de modernisation a été lancé par le gouvernement sénégalais qui a aidé à payer les subventions aux combustibles fossiles avec des prêts bancaires à des prix inférieurs à ceux des compagnies pétrolières internationales.

En 2023, l'économie du Sénégal devrait croître, malgré l'impact du conflit ukrainien sur les prix des denrées alimentaires de base, alors tenez-vous bien pendant le trajet.

Croissance économique prévue en 2023

Facteurs positifs stimulant la croissance économique

La croissance économique au Sénégal est tirée par divers facteurs qui ont un impact positif sur l'économie. L'amélioration des infrastructures, la stabilité politique et des politiques gouvernementales favorables sont quelques-uns des facteurs positifs qui stimulent la croissance économique. Un environnement macroéconomique stable soutenu par des investissements publics accrus dans des secteurs clés tels que l'agriculture, l'exploitation minière et la fabrication a également contribué à la croissance.

En outre, des progrès significatifs ont été réalisés dans la réduction de la pauvreté grâce à un accès accru à l'éducation, aux soins de santé et aux services sociaux. En outre, des conditions commerciales internationales favorables et une gestion efficace des politiques macroéconomiques ont contribué positivement à la croissance économique du pays.

Il semble que le conflit en Ukraine ne cause pas seulement des troubles politiques, mais qu'il suscite également des troubles sur le marché alimentaire sénégalais.

Effets du conflit en Ukraine sur les prix des denrées alimentaires de base

Le conflit en Ukraine a eu un impact négatif sur les prix des denrées alimentaires de base. La perturbation des routes commerciales causée par le conflit a entraîné une pénurie de certains produits alimentaires, entraînant une hausse des prix. Cette situation a été aggravée par la dépréciation de la hryvnia ukrainienne, qui a augmenté le coût des importations et conduit à l'inflation.

En conséquence, les ménages sénégalais ont connu des dépenses alimentaires plus élevées, ce qui a réduit leur niveau de vie global. Une hausse des prix des denrées alimentaires affecte également le modèle de consommation des ménages, entraînant une réduction des dépenses des ménages pour des articles non alimentaires tels que la santé et l'éducation.

💡
L'impact de la guerre en Ukraine sur le prix des denrées alimentaires de base impact encore fortement le Sénégal

En 2014, Aissatou Diagne Tourë a raconté comment la crise en Ukraine a affecté sa vie et sa famille au Sénégal. L'augmentation des coûts alimentaires de base l'a forcée à limiter des choses comme la viande et les produits laitiers tout en donnant la priorité à des céréales plus nourrissantes.

Politiques visant à répondre aux besoins des groupes vulnérables pour le développement national

En examinant de plus près la situation économique au Sénégal en 2023, il est clair que certains groupes, tels que les enfants, les jeunes, les femmes et les personnes handicapées , sont particulièrement vulnérables à la pauvreté. Alors, quelles politiques peuvent être mises en place pour répondre à leurs besoins et contribuer au développement global de la nation ? Dans cette section, nous explorerons deux sous-sections importantes : la quantification de la vulnérabilité à la pauvreté et les quatre axes d'intervention des politiques publiques pour répondre aux besoins des groupes vulnérables. En comprenant ces stratégies clés, nous pouvons travailler vers un avenir plus équitable et prospère pour tous les citoyens sénégalais.

Quantification de la vulnérabilité à la pauvreté

Le processus de détermination du degré de vulnérabilité d'un groupe ou d'un individu à la pauvreté est connu sous le nom de quantification de la vulnérabilité à la pauvreté .

Pour illustrer, voici un tableau :

FacteursCritère
RevenuSous le seuil de pauvreté
Niveau d'éducationÉcole primaire ou aucune
Statut d'emploiChômage ou emploi informel
État de santéMaladie chronique ou invalidité

Facteurs Critère Revenu Sous le seuil de pauvreté Niveau d'éducation École primaire ou aucune Statut d'emploi Chômage ou emploi informel État de santé Maladie chronique ou invalidité

Il est important de considérer tous ces facteurs lors de la recherche sur la quantification de la vulnérabilité à la pauvreté.

De plus, il est nécessaire de comprendre que des mesures de vulnérabilité à la pauvreté sont créées lors de l'attribution de ressources aux populations mal desservies qui ont besoin de politiques publiques pour les interventions de programme appropriées.

En 1960, le Sénégal a obtenu son indépendance de la France et a depuis connu d'importants défis financiers et inégalités sociales . Malgré cela, le gouvernement a continué à travailler à la mise en œuvre de politiques visant à répondre aux besoins des groupes vulnérables dans le cadre du développement national.

Quatre axes d'intervention des politiques publiques pour répondre aux besoins des groupes vulnérables

Pour répondre aux besoins des groupes vulnérables au Sénégal, les politiques publiques doivent se concentrer sur quatre principaux axes d'intervention. Ces interventions doivent :

  1. Lutter contre la pauvreté en améliorant l'accès aux biens et services de base
  2. Promouvoir la création d'emplois
  3. Améliorer la couverture de la protection sociale
  4. Investir dans le développement du capital humain

Pour atteindre ces objectifs, les politiques doivent donner la priorité au soutien à l'agriculture, stimuler la croissance du secteur privé par le développement des investissements et des infrastructures et élargir l'accès à l'éducation et aux soins de santé.

En outre, les politiques publiques doivent établir des filets de sécurité pour les personnes ou les familles marginalisées qui sont les plus exposées aux chocs économiques soudains ou aux catastrophes. Ces interventions devraient viser à accroître les opportunités d'autonomisation des femmes tout en fournissant des ressources pour les programmes de formation professionnelle et d'entrepreneuriat. Dans l'ensemble, la mise en œuvre de ces quatre axes d'intervention favorisera une croissance économique équitable qui répond aux besoins uniques des groupes vulnérables au Sénégal.

Articles Similaires