L'Évolution de l'Électrification en Afrique

Tags
Published
Publiée jeu. 14 septembre 2023
Author
Thomas PEDOT
Crédit photo
automation
Lorsque la majorité des pays africains ont obtenu leur indépendance au début des années 1960, l'électrification était limitée aux principales agglomérations, avec seulement quelques centres industriels ou miniers bénéficiant de l'électricité. Les taux d'accès à l'électricité pour les ménages étaient alors extrêmement bas. Malgré ces défis, certains pays comme la Tunisie, la Côte d'Ivoire et le Kenya ont rapidement compris l'importance de l'électricité pour le développement et ont lancé des projets d'électrification pour étendre l'accès à l'énergie, que ce soit par l'extension des réseaux électriques ou l'utilisation de groupes électrogènes et de miniréseaux locaux. Cependant, l'électrification rurale est restée embryonnaire en raison de la dispersion de l'habitat africain et de la faible capacité financière des ménages, rendant les solutions en réseau coûteuses et peu rentables dans les zones rurales.

Les Débuts de l'Électrification en Afrique (Années 1960 - 1970)

Les années 1970 ont marqué l'émergence des énergies renouvelables en Afrique, notamment la technologie photovoltaïque (PV). Cette technologie a offert une nouvelle perspective pour l'électrification des zones éloignées des réseaux électriques traditionnels. L'énergie solaire a suscité l'intérêt de plusieurs pays africains, et le Commissariat à l'énergie solaire (COMES), créé en 1978, a joué un rôle clé en mobilisant des financements pour des projets solaires en Afrique. Les premiers programmes PV se sont concentrés sur des applications telles que les télécommunications, l'approvisionnement en eau des villages et la santé rurale, avec quelques réalisations notables au Mali, au Niger et dans l'ex-Zaïre.

L'Émergence de la Pré-Électrification (Années 1980 - 1990)

En 1984, l'Agence française pour la maîtrise de l'énergie (AFME) a introduit le concept novateur de "pré-électrification", une approche intégrée visant à fournir de l'électricité de manière décentralisée en utilisant diverses sources de production et en combinant le réseau câblé et la batterie comme vecteurs de distribution. Cette approche a ouvert de nouvelles possibilités pour l'électrification rurale en prenant en compte les usages et la production d'électricité de manière simultanée.

Les Programmes d'Électrification Globale (Années 1990 - 2000)

Dans les années 1990, le Maroc et le Sénégal ont lancé des programmes ambitieux d'électrification rurale globale, combinant des solutions en réseau et hors réseau. Ces programmes visaient à couvrir l'ensemble du territoire national et à mobiliser différentes technologies pour l'électrification. Cependant, malgré ces efforts, l'électrification globale n'a pas été uniformément adoptée en Afrique, restant principalement urbaine et distribuée par des réseaux électriques conventionnels.

L'Ère de l'Électrification Hors Réseau (Années 2010 - Aujourd'hui)

Ce n'est qu'au cours des années 2010 que de nouvelles avancées technologiques ont relancé l'électrification rurale en Afrique. L'émergence de modèles d'électrification solaire hors réseau, notamment le modèle "pay-as-you-go", a révolutionné l'accès à l'électricité en rendant les systèmes solaires abordables pour les populations rurales. Cette approche a connu un succès exponentiel, avec des millions de systèmes solaires installés en moins de cinq ans en Afrique de l'Est.

La Diversification des Solutions d'Électrification (Aujourd'hui)

Aujourd'hui, avec plus d'un siècle d'expérience en matière d'électrification en Afrique, la gamme des solutions s'est considérablement diversifiée pour répondre à différentes situations et niveaux de demande en électricité sur le continent. L'Afrique continue d'évoluer dans son parcours vers une électrification plus complète et inclusive.
 
Aller plus loin